Activités

Entreprises de presse

En complément des garanties de crédit dont peuvent bénéficier plusieurs familles de presse (presse quotidienne et assimilée d’information politique et générale, presse culturelle) à partir du fonds “industries culturelles”, l’IFCIC a mis en place grâce à une dotation de la direction générale des médias et des industries culturelles (DGMIC) du Ministère de la Culture et de la Communication, un fonds de prêts participatifs exclusivement dédié à l’accompagnement des opérations de création ou de transmission de certains titres de presse.


Créé en avril 2012, le dispositif permet l’octroi à des entreprises de la presse quotidienne et assimilée d’information politique et générale de prêts à moyen terme destinés exclusivement à financer des dépenses de création ou de transmission de titres. Ces prêts, à caractère participatif, sont consentis dans la limite d’un montant de 200 000 euros par entreprise ou groupe d’entreprises. Ils sont remboursables sur une durée comprise entre 4 et 7 ans et incluent, le cas échéant, une période de franchise de remboursement en capital pouvant atteindre 2 ans.
En 2014, le fonds a élargi son activité à la création et à la transmission de services de presse en ligne d’information politique et générale pure players, c’est-à-dire ne constituant pas la déclinaison sur internet d’un titre de presse écrite. Le dispositif a été également élargi en 2016 à l’ensemble des éditeurs de presse et des services de presse en ligne éligibles Tel qu’annoncé par la Ministre de la Culture et de la Communication lors des rencontres nationales de la librairie en juin 2015, les prêts octroyés par l’IFCIC au travers de ce fonds peuvent désormais devenir remboursables à moyen terme (5 ans au maximum).
En 2016, 26 prêts ont été accordés pour un montant total engagé de 1 million d’euros (+ 5 % par rapport à 2015 et + 12 % par rapport à 2014). Près d’un quart des prêts a été accompagné d’un crédit bancaire complémentaire (le cas échéant garanti par l’IFCIC), le montant cumulé de financement ainsi levé au profit des librairies bénéficiaires s’établit à 1,3 million d’euros, ce qui satisfait plus de la moitié du besoin exprimé au Fonds Stratégique pour le Développement de la Presse (FSDP) ainsi qu’à la transmission et au développement de ces entreprises. Le dispositif mis en place contribue au maintien d’un maillage fort d’un réseau de distribution de la presse écrite au numéro, en accompagnant les opérations de création et de reprise des diffuseurs de presse.

5 prêts ont été octroyés au cours de l’exercice 2016 pour un montant total de 0,7 million d’euros. Cette renaissance de l’activité a été rendue possible par l’élargissement de l’outil à la presse en ligne, secteur qui bénéficie de l’intégralité des prêts octroyés. Le montant moyen des prêts est de 145 000 euros et leur durée moyenne est de 79 mois incluant une franchise de 24 mois.

 

Au 31.12.2016

Montant total des dotations depuis l'origine : 3,5 M€

Trésorerie disponible : 2,5 M€

Encours de prêts décaissés : 1 M€ (+137%)

Autorisations délivrées durant l'exercice : 0,7 M€ (néant en 2015 et 0.35 M€ en 2014)

Provisions en capital sur sinistres déclarés durant l'exercice : Néant

Prêts accordés depuis la création du fonds1,5 M€ au profit de 9 entreprises


Partager