Activités

Industries techniques

L’IFCIC facilite l’accès au financement bancaire des des industries techniques de l'image et du son ainsi que des entreprises de vidéo à la demande. Avec le soutien du CNC et du Fonds de garantie pour les industries culturelles et créatives financé par la Commission européenne, l’IFCIC offre deux solutions de financement : la garantie financière et, depuis le mois d’avril 2017, le prêt.

Le volume de prêts garantis et octroyés par l’IFCIC en faveur du secteur des industries techniques et de la vidéo à la demande a fortement progressé passant de 9,5 M€ en 2016 à 15,3 M€ en 2017 (+62 %).

Cette croissance d’activité est principalement liée au lancement de l’activité d’octroi de prêts.

Ainsi, en 2017, la seule activité d’octroi de prêts représente 30 % des financements accordés, et a permis de faire progresser mécaniquement le volume de prêts garantis (+ 14 %), puisque dans plus de trois prêts octroyés par l’IFCIC sur quatre, celui-ci s’est accompagné d’un prêt bancaire complémentaire garanti par l’IFCIC.

Comme chaque année, les objets des prêts octroyés et garantis visent à financer le fonds de roulement des entreprises (32 %, notamment par de la mobilisation du poste clients), les investissements matériels (23 %) et des travaux d’aménagement d’auditoriums et de lieux de postproduction par exemple (23 %).

L’octroi des prêts par l’IFCIC a permis également le financement du développement des entreprises, ce qui concrètement s’illustre par la réalisation de recrutements pour favoriser l’innovation, la croissance commerciale des entreprises ou encore leur développement à l’international.

L’IFCIC garantit tous les types de crédits confirmés, la proportion de prêts à moyen terme étant toutefois prépondérante (62 %), ce qui paraît cohérent au regard des objets des prêts garantis ou consentis par l’IFCIC. Notons la part des prêts participatifs de l’IFCIC (26 %) qui n’existaient pas les années précédentes et qui montre que cette nouvelle offre de financement répond à des attentes du secteur, tel que l’avait recommandé Jean Gaillard dans son rapport remis au CNC en 2016.

Au sein des industries techniques et de la vidéo, l’IFCIC intervient sur tous les champs d’activité. Les principales interventions bénéficient comme chaque année aux effets visuels et à la post-production (36 % du total), mais l’on constate également une intervention plus soutenue en faveur de la vidéo à la demande (19 %) ainsi qu’en faveur de l’émergence d’entreprises favorisant la livraison des contenus selon les normes attendues par les diffuseurs, que ce soit à destination des chaînes de télévision ou des salles de cinéma (10 %). Enfin, l’IFCIC a pu également accompagner le développement de nouveaux usages autour de la réalité virtuelle (3 %).

L’encours de crédits garantis et octroyés en faveur des industries techniques du cinéma et de l’image animée s’établit à plus de 48,7 M€ au 31.12.2017 (+39 %).

Au 31.12.2017

Volume de prêts garantis et octroyés durant l'exercice : 15,3 M€

Montant moyen des prêts : 0,5 M€

Encours de crédits : 48,7 M€


Partager