Activités

Jeu vidéo

Depuis 2010, l’IFCIC et le CNC ont travaillé à la mise en place d’un fonds de prêts participatifs en faveur des entreprises de la filière « jeu vidéo », en complément du fonds de garantie dédié créé en 2011. La création de ce fonds, doté de 5 M€ provenant du CNC, est effective depuis novembre 2015. Un abondement complémentaire de 15 M€ est attendu en 2016.


Créé en novembre 2015, le fonds a pour objet l’octroi de prêts participatifs aux entreprises du secteur du jeu vidéo, ayant plus de deux ans d’existence. Ces prêts sont destinés à financer leurs investissements de développement et de production et à encourager ainsi leur structuration et leur croissance. Les sociétés éligibles sont les entreprises répondant aux critères de la PME européenne dont le chiffre d’affaires est significativement constitué de la production et/ou de l’édition de jeux vidéo (dont le contenu respecte les critères d’éligibilité des dispositifs d’aides gérés par le CNC).

Consentis dans la limite d’un encours maximum de 2 000 000 euros par entreprise ou groupe d’entreprises, les prêts sont remboursables sur une durée comprise entre 1 et 7 ans, incluant une éventuelle période de franchise pouvant aller jusqu’à 2 ans.

En 2015, le fonds n’a pas encore octroyé de prêts participatifs, le premier comité d’engagement devant se tenir début 2016.

Au 31.12.2015

Fonds de garantie net (secteur jeu vidéo) : 0,04 million d'euros

Encours de risque IFCIC (hors contentieux) : 0,3 million d'euros (0,35 M€ au 31/12/2013) correspondant à 0,7 million d'euros de crédits

 

 

Afin de faciliter l’accès au crédit bancaire des entreprises de jeu vidéo et grâce à un fonds dédié doté par le CNC, l’IFCIC garantit par ailleurs les crédits bancaires à court, moyen et long terme en faveur des entreprises du jeu vidéo.

Après deux années de faible production de risque (0,2 million d’euros par an), l’activité de garantie en faveur du jeu vidéo est nulle en 2015. Les entreprises du secteur ont un besoin de renforcement de leurs fonds propres et quasi-fonds propres pour améliorer leur accès au crédit, ce que devrait favoriser la création du fonds prêts participatifs géré par l’IFCIC en novembre 2015.

Au 31.12.2015

Fonds de garantie net (secteur jeu vidéo) : 0,4 M€

Encours de risque IFCIC (hors contentieux) : 0,2 M€ (0,3 M€ au 31/12/2014, soit -28,3%) correspondant à 0,5 M€ de crédits

Taux moyen des garanties : 50% sur l'ensemble des crédits garantis

Montant des garanties accordées durant l'exercice : Néant (0,2 M€ en 2014)

Provisions en capital sur sinistres déclarés durant l'exercice : Néant


Partager