Activités

Jeu vidéo

Créé en novembre 2015, le fonds de prêts en faveur du jeu vidéo doté initialement par le CNC a reçu un abondement complémentaire de la CDC, dans le cadre d’une convention de crédit en date du 30 novembre 2016. Ce fonds de prêts vient ainsi s’ajouter à l’offre de l’IFCIC et complète le fonds de garantie dédié créé en 2011. Les prêts octroyés sont destinés à financer les investissements de développement et de production des entreprises du secteur du jeu vidéo, encourageant ainsi leur structuration et leur croissance.


Les sociétés éligibles sont les entreprises répondant aux critères de la PME européenne dont le chiffre d’affaires est significativement constitué de la production et/ou de l’édition de jeux vidéo (dont le contenu respecte les critères d’éligibilité des dispositifs d’aides gérés par le CNC).

Consentis dans la limite d’un encours maximum de 2 000 000 euros par entreprise ou groupe d’entreprises, les prêts sont remboursables sur une durée comprise entre 1 et 7 ans, incluant une éventuelle période de franchise pouvant aller jusqu’à 2 ans.

En 2016, 7 demandes ont été examinées favorablement, représentant un total de 4,1 millions d’euros de prêts accordés en faveur de 7 entreprises, en appui de près de 33 millions d’euros d’investissements.

Les entreprises bénéficiaires présentent une activité de studio de développement de jeux (71 %), d’édition de jeux (14 %), et de distribution digitale (14 %). Les entreprises bénéficiaires présentent un chiffre d’affaires moyen de près de 2 millions d’euros et existent depuis 10 ans en moyenne.

Près du tiers des montants octroyés (31 %) est venu en appui du financement de dépenses marketing de jeux mobiles ; un quart des prêts a soutenu le développement de jeux en propre ; un autre quart a financé le développement d’outils de production de jeux vidéo et le solde a soutenu l’édition de jeux.

Ce dispositif a favorisé un effet de levier certain, puisque sur les 7 prêts octroyés, 5 ont été accompagnés d’un crédit bancaire complémentaire (dont quatre bénéficient d’une garantie de l’IFCIC).

Au 31.12.2016

Montant total des dotations depuis l'origine : 20M€

Trésorerie disponible : 16,3 M€

Encours de prêts décaissés : 3,7 M€ 

Autorisations délivrées durant l'exercice : 4,1 M€

Provisions en capital sur sinistres déclarés durant l'exercice : Néant

Prêts accordés depuis la création du fonds : 4,1 M€ au profit de 7 entreprises

 

Afin de faciliter l’accès au crédit bancaire des entreprises de jeu vidéo et grâce à un fonds dédié doté par le CNC, l’IFCIC garantit par ailleurs les crédits bancaires à court, moyen et long termes en faveur des entreprises du jeu vidéo.

Grâce au lancement de l’activité de prêts en faveur du jeu vidéo, l’activité de garantie présente une croissance d’activité immédiate, la production de risque s’élevant à 0,4 million d’euros alors qu’elle était nulle en 2015.
Les prêts garantis en faveur de 5 entreprises du secteur ont financé pour les trois-quarts la production de jeu (notamment en complément des prêts IFCIC), le solde ayant contribué au renforcement du fonds de roulement des entreprises. Les crédits garantis sont à 90 % des prêts à moyen terme (d’une durée moyenne de 5 ans).

Au 31.12.2016

Fonds de garantie net (secteur jeu vidéo) : 0,4 M€

Encours de risque IFCIC (hors contentieux) : 0,5 M€ correspondant à 1 M€ de crédits

Taux moyen des garanties : 50 % sur l'ensemble des crédits garantis

Montant des garanties accordées durant l'exercice : 0,4 M€ (Néant en 2015)

Sinistres déclarés durant l'exercice0,02 M€


Partager