Activités

Jeunes créateurs de mode

Les maisons Chanel, Louis Vuitton, Balenciaga, le Ministère de la Culture et de la Communication et le Ministère de l'Economie et des finances ont confié à l’IFCIC la gestion d’un fonds de prêt en faveur des jeunes créateurs de mode.


Créé en août 2011, le dispositif permet aux jeunes entreprises du secteur de bénéficier de prêts destinés au financement des dépenses de création et de production de leurs collections. Consentis dans la limite d’un encours maximum de 100 000 euros par entreprise ou groupe d’entreprises, les prêts, sans garantie ni frais de dossier, sont remboursables sur une durée de 12 à 24 mois (incluant éventuellement une brève période de franchise).

Le succès du dispositif et les engagements en cours ont limité l’activité du fonds en 2016 comme en 2015 ; 4 prêts ont été accordés à 4 jeunes créateurs pour un montant total de 0,3 million d’euros (0,4 million en faveur de 5 jeunes créateurs en 2015). Les prêts ont financé la croissance importante de deux entreprises (accroissement du besoin en fonds de roulement pour plus de la moitié des prêts octroyés) et la création de collections de vêtements pour le solde.

En moyenne, le montant des prêts s’élève à 79 500 euros (stable) et la durée de remboursement à 22 mois. La moitié des prêts a été consentie à des entreprises dont le plan de financement comportait également un crédit bancaire, le cas échéant garanti par l’IFCIC.

 

Au 31.12.2016

Montant total des dotations depuis l'origine : 1,2 M€

Trésorerie disponible : 0,4 M€

Encours de prêts décaissés : 0,8 M€ (+4,7 %)

Autorisations délivrées durant l'exercice : 0,3 M€ (-10%)

Sinistres déclarés durant l'exercice : 0,002 M€ (0,06 M€ en 2015)

Prêts accordés depuis la création du fonds : 2,7 M€ au profit de 26 entreprises

 

Afin de faciliter l’accès au crédit bancaire des jeunes créateurs de mode et grâce à un fonds dédié doté par le Comité de Développement et de Promotion de l’Habillement (DEFI) et Au-Delà du Cuir (ADC), l’IFCIC garantit les prêts octroyés par les banques aux jeunes entreprises de création de mode et destinés au financement de leur cycle d’exploitation.

Le fonds de garantie dédié aux jeunes créateurs est intervenu en 2016 en faveur de 12 entreprises désireuses de financer le développement de leurs collections. Le montant total de crédits garantis s’élève à 3,2 millions d’euros, en forte progression (+ 60 % par rapport à 2015). Les garanties correspondantes accordées (2,0 millions d’euros) se sont appuyées sur les fonds “industries culturelles” et “jeunes créateurs de mode”, selon les modalités prévues par la convention signée entre le DEFI, ADC et l’IFCIC. Depuis sa création, le fonds a permis l’octroi de plus de 8 millions d’euros de crédits en faveur des créateurs.

Les 18 crédits garantis en 2016 sont constitués pour près de la moitié par des ouvertures de crédit confirmées ; le solde se répartit entre des crédits à moyen terme (39 %) et des lignes de crédits documentaires (12,5 %). Leur montant moyen atteint 792 000 (contre seulement 172 000 euros en 2015).

Au 31.12.2016

Fonds de garantie net : 2,4 M€

Encours de risque IFCIC (hors contentieux) : 1 M€ (+33%)

Taux moyen des garanties (conjointement avec le fonds industries culturelles) : 68%

Montant des garanties accordées durant l'exercice : 2 M€ (+57,3%)

Sinistres déclarés durant l'exercice0,07 M€ (aucune en 2015)


Partager