Activités

Les exploitants de salles de cinéma

L’IFCIC facilite l’accès au financement bancaire des exploitants de salles de cinéma. Avec le soutien du CNC et du Fonds de garantie pour les industries culturelles et créatives financé par la Commission européenne, l’IFCIC offre deux solutions de financement : la garantie financière et le prêt.

L’année 2017 a été marquée par une forte progression d’activité de financement de l’IFCIC en faveur des exploitants de salles de cinéma avec plus de 22 M€ de prêts garantis et octroyés (+15 %).

Cette activité soutenue, liée à des investissements dynamiques de la part du secteur, est favorisée par la bonne tenue des entrées dans les salles. Ainsi, après une année 2016 particulièrement élevée, la fréquentation des salles de cinéma en 2017 dépasse les 209 millions d’entrées (-1,8 %), soit le 3e plus haut niveau depuis 50 ans, et pour la 4e année consécutive la fréquentation franchit les 200 millions.
Outre les investissements liés à la création de nouveaux complexes qui représentent toujours la part la plus importante d’interventions de l’IFCIC (30 %), les cinémas existants continuent de se moderniser (montée en gamme des équipements de son et de projection) et d’entreprendre les travaux nécessaires à leur mise aux normes d’accessibilité par exemple (30 % des financements garantis par l’IFCIC).

Le secteur est également soumis à un enjeu de reprise de salles de cinéma indépendantes pour lesquelles l’IFCIC dispose de dispositifs de garantie et de prêts renforcés grâce à l’appui du CNC, qui permettent d’accompagner notamment les jeunes exploitants dans leur projet de reprises (20 % des interventions).

Plus marginalement, l’IFCIC a garanti quelques prêts permettant le financement de l’acquisition de matériels (10 %) et de leur renforcement de fonds de roulement (10 %).

Les complexes cinématographiques financés sont répartis sur l’ensemble du territoire, avec un dynamisme des projets franciliens notamment dans l’ouest de la Région Île-de-France.

Les interventions de l’IFCIC sont concentrées sur la petite et moyenne exploitation (réalisant moins de 450 000 entrées annuelles) pour laquelle l’accès au financement bancaire nécessite plus fréquemment l’intervention de la garantie de l’IFCIC.

L’encours de crédits garantis et octroyés en faveur des exploitants de salles de cinéma s’établit à plus de 100,4 M€ au 31.12.2017 (+16 %).

Au 31.12.2017

Volume de prêts garantis et octroyés durant l'exercice : 22 M€

Montant moyen des prêts : 2,2 M€ 

Encours de crédits : 100,4 M€


Partager