Activités

Les exploitants de salles de cinéma

L’IFCIC garantit, grâce à un fonds doté par le CNC, des crédits à court, moyen ou long termes ainsi que des crédits-bails exploitants de salles de cinéma. En décembre 2015, l’IFCIC a mis en place, avec le soutien du CNC, des mesures de soutien renforcé en faveur de la reprise de salles de cinéma qui permettent désormais de garantir au taux majoré de 70% les crédits contractés dans la limite de un million d’euros, et ce en complément du dispositif de prêts géré par l’IFCIC.

En 2015, l’activité de garantie de crédits en faveur des exploitants de salles enregistre une forte croissance : la production de risque atteint 8,3 millions d’euros (+210%) permettant de soutenir 20 opérations de crédits (+43%). La croissance repose sur les garanties octroyées en faveur de prêts à long terme finançant les créations de complexes (près des 2/3 de la production de risque, trois fois supérieure à celle de 2014) et/ou les extensions de cinémas. Six garanties de crédits à moyen terme ont également permis la rénovation et l’équipement de complexes existants.
Enfin, un crédit de trésorerie a été garanti au taux majoré de 70% dans le cadre du dispositif de soutien à la petite et moyenne exploitation (0,04 million d’euros de production de risque).

A noter : 4 crédits représentant moins de 2% de la production de risque ont pu être instruits selon la procédure dite « simplifiée » (i.e. au fil de l’eau) mise en place en 2014.

 

Au  31.12.2015

Fonds de garantie net (secteur ciné caution) : 6,6 M€

Encours de risque IFCIC (hors contentieux)29,9 M€ (25,4 M€ au 31/12/2014, soit +17%) correspondant à 83,3 M€ de crédits

Taux moyen des garanties : 36,2% sur l'ensemble des crédits garantis

Montant des garanties accordées durant l'exercice : 8,3 M€ (2,7 M€ en 2014, soit 209,6%), correspondant à 23,1 M€ de crédits

Provisions en capital sur sinistres déclarés durant l'exercice : Néant


Partager