Activités

Les exportateurs de long-métrages cinématographiques

Le CNC a confié à l’IFCIC la gestion d'un fonds d’avances remboursables de 12 millions d'euros en faveur des sociétés d'exportation de films établies en France (FARAP).

Crée en 2013, le FARAP permet aux sociétés établies en France de bénéficier d’avances remboursables destinées au financement de leur programme d’acquisition de droits d’exploitation d’oeuvres cinématographiques et des dépenses associées de promotion et de prospection à l’international. Ces avances sont remboursables sur une durée maximum de deux ans et assorties d’une clause d’allègement partiel et conditionnel (jusqu’à 25 % de leur montant) en fonction de la qualité et du succès du programme financé.

En 2017, le fonds a engagé 6,3 millions d’euros de prêts au profit de 14 sociétés, contre 2,8 millions de prêts au profit de 9 sociétés en 2015. Ce dynamisme inédit a notamment reposé sur la hausse du niveau moyen des avances accordées (392 500 € en 2017 contre 314 000 € en 2016), lequel s’explique par la croissance des bénéficiaires comme par la progression générale du niveau des investissements demandés par les producteurs français et étrangers. On note également l’entrée au FARAP de deux nouveaux bénéficiaires ambitieux.

En moyenne, la clause d’allègement partiel et conditionnel moyenne associée atteint 18 %. La durée de remboursement moyenne est de 23 mois incluant une période de franchise en capital de 4 mois.

Au 31.12.2017

Avances accordées durant l'exercice : 6,3 M€ 

Avances accordées depuis la création du fonds17,4 M€ au profit de 25 entreprises

Partager