Activités

Livre

L’IFCIC facilite l’accès au financement bancaire des entreprises du secteur du livre. Avec le soutien du ministère de la Culture, de la CDC, du Centre national du livre (CNL) et du Fonds de garantie pour les industries culturelles et créatives financé par la Commission européenne notamment, l’IFCIC offre deux solutions de financement : la garantie bancaire et le prêt.

L’IFCIC observe un recul de 24 % sur le montant de prêts garantis et octroyés en faveur de la filière du livre.

L’activité de prêt en direct est en progression sensible - activité n’ayant bénéficié pour le moment qu’aux librairies (+30 %). En revanche, le montant de prêts garantis diminue, l’année 2016 ayant été marquée par une progression sensible (+12 %) du fait de la garantie de crédits de montants importants en faveur de reprises de librairies qui ne se sont pas renouvelés en 2017.

Les interventions de l’IFCIC en prêt ont ainsi progressé en proportion et ont majoritairement soutenu, tout comme les prêts garantis, le renforcement du fonds de roulement des entreprises du livre, en particulier des librairies (80 % des bénéficiaires du secteur du livre).
La majorité des prêts garantis et octroyés présente une maturité à moyen terme (57 %), et finance la création d’entreprise, les travaux et les transmissions.

Les prêts court terme (qui incluent les prêts octroyés par l’IFCIC) ainsi que les ouvertures de crédit se destinent davantage au financement du renforcement du fonds de roulement.

Enfin, les engagements par signature constituent principalement des garanties à première demande émises pour le compte des éditeurs en faveur de leur diffuseur-distributeur pour garantir les retours.

Les acteurs du livre bénéficiant des interventions de l’IFCIC relevant principalement du secteur de la librairie, elles sont réparties sur l’ensemble du territoire (y compris en outremer), tandis que les éditeurs soutenus sont principalement franciliens.

L’encours de crédits garantis et octroyés en faveur du secteur du livre s’établit à plus de 10,9 M€ au 31.12.2017 (-4 %). La baisse d’activité en garantie explique la baisse des encours au 31.12.2017. Rappelons, de plus, qu’une proportion importante des encours (15%) portent sur des crédits court terme.

Au 31.12.2017

Volume de prêts garantis et octroyés durant l'exercice : 3,3 M€

Montant moyen des prêts : 107 K€

Encours de crédits : 10,9 M€


Partager