Activités

Spectacle vivant

L’IFCIC facilite l’accès au financement bancaire des entreprises des secteurs du spectacle vivant. Avec le soutien du ministère de la Culture, de la Caisse des Dépôts et Consignations, de l’ASTP et du Fonds de garantie pour les industries culturelles et créatives financé par la Commission européenne notamment, l’IFCIC offre deux solutions de financement : la garantie bancaire et le prêt.

Le montant de prêts garantis en faveur du spectacle vivant en 2017 a connu une très forte progression (multipliée par 4), à 12,2 M€. La moitié du montant de prêts garantis l’a été en faveur de la réhabilitation d’un théâtre privé qui rouvrira ses portes en 2019. L’activité de prêt de l’IFCIC en direct n’ayant été mise en oeuvre qu’à partir de novembre 2017, aucun prêt n’a été octroyé sur l’exercice.

La part la plus importante de nos interventions en nombre en faveur du spectacle vivant continue de se situer sur la production de spectacles.

Les prêts garantis par l’IFCIC concernent la plupart des secteurs de la filière du spectacle vivant (hors musical), principalement sur le théâtre (lieux et production représentant plus de la moitié des bénéficiaires). Cela s’explique notamment par le partenariat existant depuis 2010 avec l’ASTP.

Les prêts garantis sont essentiellement à moyen et long terme (83 %).


L’encours de crédits garantis et octroyés en faveur du spectacle vivant s’établit à plus de 18,4 M€ au 31.12.2017 (+6%).

Au 31.12.2017

Volume de prêts garantis et octroyés durant l'exercice : 12,2 M€

Montant moyen des prêts : 0,5 M€ 

Encours de crédits : 18,4 M€


Partager