Prix IFCIC

 

L’IFCIC accompagne les entreprises culturelles et soutient leurs succès à travers le prix IFCIC Entreprendre dans la culture, organisé en partenariat avec le ministère de la Culture, et le prix IFCIC de la jeune société de production indépendante.

Prix IFCIC Entreprendre dans la Culture

 

Françoise Nyssen, ministre de la Culture, a remis le 29 mai 2018 le troisième prix IFCIC Entreprendre dans la culture, organisé par l’IFCIC et le ministère de la Culture, à une promotion de 5 entreprises et associations remarquables : Affluences, Cagibig, Les Hauts-Parleurs, Maison Château Rouge et Les Libraires Volants.

Le prix IFCIC Entreprendre dans la culture récompense des entreprises ou associations ayant développé, dans le secteur culturel, un modèle économique ou une forme d’organisation remarquable, innovante, originale, responsable et/ou durable. Son ambition est de mettre en valeur les démarches entrepreneuriales créatives d’acteurs du secteur culturel et de soutenir et d’amplifier ces initiatives.

Doté au total de 30 000 €, le prix offre également aux entreprises lauréates un suivi personnalisé de l’IFCIC sur les questions de financement ainsi que l’expertise du ministère de la Culture.

Les dossiers de candidature ont été  examinés par un jury composé d'Adrien Aumont (co-fondateur de KissKissBankBank), José-Manuel Gonçalvès (directeur du Centquatre), Laurence Le Ny (directrice de l’écosystème des start-up de contenu du groupe Orange), Marion Mazauric (fondatrice et présidente des éditions Au Diable Vauvert), Philippe Nicolas (directeur du CNV) et Jean-Marc Pautras (directeur économie sociale et institutionnelle du Crédit Coopératif) - ainsi que de représentants de l'IFCIC et du ministère de la Culture.

 

- lauréats 2018 -

Affluences : créée en 2014, la start-up Affluences offre une application permettant de connaître en temps réel et de manière prévisionnelle l’affluence d’un établissement. Le projet, qui s’est d’abord développé autour des bibliothèques (plus de 250 à ce jour), se tourne aujourd’hui vers les musées et monuments.

Cagibig : l’association Cagibig propose notamment aux festivals culturels une plateforme de mutualisation (partage) de matériel. Basée en région Auvergne-Rhône-Alpes, la structure favorise l’entraide et la solidarité ainsi que la structuration professionnel autour de biens rendus communs.

Les Hauts-Parleurs (Fablabchannel) : société de production numérique, Fablabchannel s’adresse à un public jeune et francophone à travers des documentaires et reportages courts, diffusés sur sa propre plateforme et dans le cadre de partenariats avec notamment France3, TV5Monde et OrangeTV. Les Hauts-Parleurs promeuvent l’engagement social, la jeunesse, la liberté et la créativité et les 270 vidéos produites à ce jour ont été réalisées par de jeunes reporters issus de tous les territoires, français et francophones.

Maison Château Rouge (Les Oiseaux Migrateurs) : jeune marque de mode basée dans le quartier de la Goutte d’or à Paris, Maison Château Rouge propose une création contemporaine inspirée d’un héritage africain. Le projet diffuse des valeurs positives, axées sur la responsabilité sociale et économique. Il s’inscrit dans le cadre d’un projet social plus large, Les Oiseaux Migrateurs, qui vise à participer de manière collaborative au développement de PME africaines.

Les Libraires Volants (Service de Remplacement pour les Commerces Culturels d’Ile-de-France) : groupement d’employeurs organisé en association depuis la fin de l’année 2017, Les Libraires Volants offre une solution à une problématique vitale au maintien d’un réseau de librairies indépendantes en France : le remplacement de la ou du libraire, lui permettant de prendre du repos, de recevoir des soins ou de se former sans avoir à fermer boutique.

 

lauréats 2017 :1000 Visages Production, Camoin Scratch, La Coursive Boutaric, Soundsgood, Théâtre in Paris

lauréats 2016 : Bandsquare, Les éditions Zulma, Histovery, No Format, NoMadMusic

© MC/ Vincent Baillas
   

 

Prix IFCIC de la jeune société de production indépendante

 Le 14ème prix IFCIC de la jeune société de production indépendante a été attribué à MANEKI FILMS (Didar Domehri), productrice de Jean-Baptiste Andrea, Laurent Cantet et Eva Husson.

Créé en 2004 et doté de 15 000 €, le prix distingue chaque année une jeune société de production indépendante ayant initié ou mené à bien, au cours de l’année écoulée, la recherche de financement, la préparation ou la fabrication d’un film de long métrage, avec un professionnalisme reconnu par l’ensemble de ses partenaires artistiques, industriels et financiers. La société doit avoir dans ce cadre bénéficié sur la période d’un crédit garanti par l’IFCIC.

La société MANEKI a été créée par Didar Domehri, auparavant directrice des ventes chez Films Distribution. Le dernier film produit par Didar Domehri est Bang Gang d’Eva Husson, sorti en salles en janvier 2016 et très remarqué dans les festivals internationaux. Didar Domehri avait également produit auparavant deux films, La confrérie des larmes de Jean-Baptiste Andrea en 2013 et Retour à Ithaque de Laurent Cantet en 2014. Elle a aussi participé à huit coproductions minoritaires notamment avec la Chine, l’Argentine ou l’Espagne. En 2017, la société termine le second long-métrage d’Eva Husson Les filles du soleil qui s’est déroulé en Géorgie. Les membres du jury ont souhaité récompensé la prise de risque, la rigueur de la productrice et le caractère résolument tourné vers l’international de ses productions.

Le jury du prix, présidé par Jean-Paul Cluzel, Président du conseil d’administration de l’IFCIC, est composé de représentants de l’IFCIC et de quatre personnalités qualifiées : Nathalie Coste-Cerdan (Directrice générale de la FEMIS), Jean-Luc Douat (chef du service du soutien à la production et à la distribution au CNC), Sarah Drouhaud (Le Film Français), Régine Hatchondo (directrice générale de la création artistique au Ministère de la Culture) et Francis Boespflug (Conseiller pour le cinéma de la Directrice générale de Gaumont).

Les lauréats du prix depuis sa création ont été TS Productions (2004), Les Productions du Trésor (2005), Elia Films (2006), La Mouche du Coche (2007), les Films du Poisson (2008), 2.4.7. Films (2009), The Film (2010), Origami Films (2011), Lionceau Films (2012) et Dharamsala (2013), Lilies Film (2014), CG Cinéma (2015) et Les Films du Bélier (2016).

photographies : Thomas MezièresPrix IFCIC de la jeune société de production indépendante 2017

Hélier Cisterne Justin Taurand Didar Domehri Eva Husson

Partager