Prix IFCIC

 

L’IFCIC accompagne les entreprises culturelles et soutient leurs succès à travers le prix IFCIC Entreprendre dans la culture, organisé en partenariat avec le ministère de la Culture, et le prix IFCIC de la jeune société de production indépendante.

Prix IFCIC Entreprendre dans la Culture

Edition 2019

Au nom de Franck Riester, ministre de la Culture, l'IFCIC et la direction des médias et des industries culturelles ont remis le 22 mai 2019 le quatrième prix IFCIC Entreprendre dans la culture à une promotion de 5 entreprises et associations remarquables : Arty Farty, La Forêt Electrique, Le Mot et le Reste, Petit Bain et Pims.

 

Le prix IFCIC Entreprendre dans la culture récompense des entreprises ou associations ayant développé, dans le secteur culturel, un modèle économique ou une forme d’organisation remarquable, innovante, originale, responsable et/ou durable. Son ambition est de mettre en valeur les démarches entrepreneuriales créatives d’acteurs du secteur culturel et de soutenir et d’amplifier ces initiatives.

Doté au total de 30 000 €, le prix offre également aux entreprises lauréates un suivi personnalisé de l’IFCIC sur les questions de financement ainsi que l’expertise du ministère de la Culture.

Les dossiers ont été examinés par le jury du prix composé de personnalité emblématiques du secteur : le co-fondateur de KissKissBankBank Adrien Aumont, le directeur du Centquatre José-Manuel Gonçalvès, la directrice de l’écosystème des start-up de contenu du groupe Orange Laurence Le Ny, le directeur du CNV Philippe Nicolas, la journaliste aux Echos Martine Robert ainsi que la marraine et le parrain du Forum Entreprendre dans la Culture, la créatrice Agnès B et le fondateur du groupe So Press, Franck Annese.

 

- lauréats 2019 -

Arty Farty : structure protéiforme basée à Lyon, notamment organisateur des Nuits sonore et gestionnaire de lieux, Arty Farty mêle esprit d’entreprendre et respect de l’intérêt général. Son projet d’incubateur culturel « Hôtel 71 » stimule les collaborations, les réflexions autour d’expériences culturelles diverses et ambitieuses.

La Forêt Electrique : jeune association toulousaine, La Forêt Electrique conçoit et développe une fabrique de cinéma, à la fois un lieu de diffusion et de vie mais aussi de création. Lauréat de l’appel à projet « Dessine-moi Toulouse », La Forêt Electrique renouvelle l’animation d’une salle de cinéma indépendante, s’adressant à un public jeune et avide d’interactivité.

Le Mot et le Reste : maison d’édition fondée à Marseille en 1996, Le Mot et le Reste propose un catalogue riche et exigeant d’œuvres de littérature française et étrangère et d’ouvrages consacrés à la musique. Avec le soutien du prix, souhaitant toujours s’occuper au mieux du « reste » quand les auteurs s’attachent aux « mots », la maison envisage de renforcer ses liens avec les librairies indépendantes sur tout le territoire.

Petit Bain : salle de concert, restaurant, lieu d’accueil d’associations et de collectifs, espace où écouter, voir, entendre, danser, rencontrer… la barge parisienne Petit Bain est tout cela à la fois. Organisée sous forme de coopérative, elle présente au prix deux projets ambitieux autour de la mobilité et de la solidarité.

Pims : « Pointages Intelligents pour le Monde du Spectacle », Pims est une start-up qui aide les organisateurs de spectacles à piloter au mieux la commercialisation de leurs projets : un savant dosage des efforts marketing et de l’intelligence informatique au service spécifique des billetteries des spectacles culturels.

 

lauréats 2018 : Affluences, Cagibig, Les Hauts-Parleurs, Maison Château Rouge, Les Libraires Volants

lauréats 2017 : 1000 Visages Production, Camoin Scratch, La Coursive Boutaric, Soundsgood, Théâtre in Paris

Lauréats du prix IFCIC entreprendre dans la culture 2019
 © MC / Vincent Ader    

 

Prix IFCIC de la jeune société de production indépendante

 Le 15ème prix IFCIC de la jeune société de production indépendante a été attribué à TAT PRODUCTIONS, dirigée par Jean-François Tosti, Eric Tosti et David Alaux.

Créé en 2004 et doté de 15 000 €, le Prix vient récompenser chaque année une jeune société de production de cinéma indépendante ayant mené à bien la recherche de financement puis la fabrication d’un film de long métrage, avec le soutien de l’IFCIC et un professionnalisme reconnu par l’ensemble de ses partenaires industriels et financiers.

La société d’animation TAT PRODUCTIONS, basée à Toulouse, a été créée par trois associés : Jean-François Tosti, Eric Tosti et David Alaux. Après avoir produit des séries d’animation pour la télévision, les trois associés ont connu un premier succès dans la production de films de long métrage en signant ensemble l’écriture des As de la Jungle, réalisé par David Alaux. Distribué en salle par SND en 2017, le film a enregistré près de 700 000 entrées en France. Il a également été le 4ème film français le plus vu à l’étranger en 2017.

Le deuxième long-métrage produit, Terra Willy, Planète inconnue, réalisé par Eric Tosti, écrit par le trinôme et distribué par Bac Films sortira en salles le 3 avril prochain. Le film réalisé en animation 3D est d’ores et déjà vendu dans près de 70 pays. Il a été entièrement fabriqué en France au sein des studios de TAT.

Le jury a souhaité saluer en TAT PRODUCTIONS le succès d’une entreprise indépendante alliant qualité artistique, stratégie entrepreneuriale et réussite internationale, dans un secteur d’innovation et d’excellence.

Le jury du prix est composé de six personnalités qualifiées - Nathalie Coste-Cerdan (Directrice générale de la FEMIS), Jean-Luc Douat (ancien chef du service du soutien à la production et à la distribution au CNC), Sarah Drouhaud (Le Film Français), Régine Hatchondo (vice-présidente d’Arte-GIE et directrice générale d’Arte France), Gilles Sacuto (producteur, TS Productions, lauréat du premier prix IFCIC en 2004), Grégory Faes (directeur général d’Auvergne-Rhône-Alpes Cinéma) - et du Président du conseil d’administration de l’IFCIC, Jean-Paul Cluzel.

Les lauréats du Prix depuis sa création ont été TS Productions (2004), Les Productions du Trésor (2005), Elia Films (2006), La Mouche du Coche (2007), Les Films du Poisson (2008), 2.4.7. Films (2009), The Film (2010), Origami Films (2011), Lionceau Films (2012), Dharamsala (2013), Lilies Films (2014), CG Cinéma (2015), Les Films du Bélier (2016) et Maneki Films (2017).

photographies : Thomas Mezières

Lauréat du prix IFCIC de la jeune société de production indépendante 2019
                      Jean-François Tosti  
Prix IFCIC 2018 de la jeune société de production indépendante (photos de Thomas Mezières

 


Partager