Le prêt

En complément de la garantie bancaire, l’IFCIC peut prêter directement aux entreprises et associations culturelles. Les prêts de l’IFCIC agissent en complément et non en substitution de l’intervention des banques.

L’activité de prêt de l’IFCIC est ouverte à l’ensemble des secteurs culturels. Elle propose des solutions de financement adaptées au modèle économique et aux spécificités de chaque entreprise.

Les prêts se destinent généralement au financement des besoins de développement (post phase d’amorçage), en particulier dans le cas de dépenses immatérielles.

Les prêts de l’IFCIC ne comportent pas de garantie, qui restent ainsi disponibles aux banques pour une éventuelle co-intervention.

La durée de remboursement, d’un maximum de sept ans, varie selon les besoins et peut inclure une période de franchise.

Les prêts portent intérêt à taux fixe (selon barème en vigueur).

Selon la typologie des projets financés, les prêts de l’IFCIC peut prendre un caractère participatif, le rendant assimilable à des quasi fonds propres et offrant la possibilité de durées de remboursement et de franchise étendues. Un taux complémentaire variable, fonction du succès de l’entreprise, s’adjoint alors au taux fixe.

 

UE-EIFLes prêts de l'IFCIC bénéficient depuis juillet 2017 du soutien du mécanisme de garantie en faveur des industries culturelles et créatives avec l'appui financier de l'Union Européenne dans le cadre du Programme Europe Créative.


Partager