Fonds de garantie théâtres privés

 

L'IFCIC garantit depuis près de 30 ans, grâce à un fonds doté notamment par le Ministère de la Culture et de la Communication, les crédits à moyen ou long terme aux exploitants de théâtres privés pour leurs projets de création, d'acquisition, de transmission, de modernisation ainsi que d'aménagement de salle(s).

L'ASTP promeut et encourage le Théâtre Privé, notamment à travers la gestion d'un fonds de soutien dont les aides concernent aussi bien la création et la production que l'entretien architectural et le maintien de la vocation artistique des salles de théâtre.

Afin de faciliter l'accès au crédit bancaire de professionnels candidats à la reprise d'un théâtre, l'ASTP a doté à l'IFCIC un fonds de garantie dédié dont l'objet est d'apporter un soutien renforcé au financement de ces opérations de transmission, en complément des aides existantes.

Pour toute autre opération, veuillez vous référer à la rubrique générale concernant le spectacle vivant.

Bénéficiaires

Cette garantie spécifique est ouverte aux entreprises éligibles à l'aide à la reprise de l'ASTP.

Crédits éligibles

Les crédits garantis auront pour objet exclusif l'acquisition du fonds de commerce d'un théâtre privé éligible au soutien de l'ASTP ou l'acquisition des parts (totale ou majoritaire) de la société d'exploitation.

Caractéristique de la garantie de l’IFCIC

Le taux de garantie peut atteindre 70%, pour les crédits n'excédant pas 1 640 000 euros. Au delà et dans la limite de 2-300-000 euros par emprunteur, le taux de garantie sera compris entre 50 et 70%.

La banque rémunère la garantie de l'IFCIC par une commission de 1% l'an de l'encours autorisé garanti.

Procédure de demande de garantie

Les dossiers de demande de garantie sont transmis à l'IFCIC par les établissements prêteurs. Leur instruction est complétée par l'étude d'informations complémentaires délivrées par le repreneur du théâtre privé (promesse de vente, état du théâtre, jauge, ordre de marche, historique de fréquentation, localisation, concurrence etc.).

Un comité d'expert ad hoc, constitué en accord avec l'ASTP, sera réuni pour examiner notamment l'éligibilité des dossiers au fonds dédié.

La décision finale sera prise à l'issue d'un comité d'engagement bancaire, réuni toutes les trois semaines environ.