Galeries d'art

 

L’IFCIC offre sa garantie financière et son expertise aux banques qui octroient leurs concours aux galeries d’art.

L’intervention de l’IFCIC facilite l’engagement de la banque en faveur de l’entreprise et permet de limiter les cautions personnelles qui sont susceptibles d’être demandées. L'IFCIC peut en outre accompagner le galeriste dans la préparation de son dialogue avec son banquier.

Aux banques, l’IFCIC apporte son expertise du risque spécifique de l’entreprise culturelle. Fort de son expérience sectorielle et, le cas échéant, grâce à ses comités et réseaux institutionnels et professionnels (DGCA/DAP du Ministère de la Culture et de la Communication, Comité Professionnel des Galeries d’Art …), l’IFCIC peut jouer un rôle d’interface entre les galeries d’art et les banques.

 

La garantie de l'IFCIC représente généralement 50% du montant du crédit et peut atteindre 70% pour les crédits inférieurs à 150-000 euros.

Sont éligibles :

  • les ouvertures de crédit confirmées sur plus de 12 mois ;
  • les engagements par signature (cautions) ;
  • les crédits à moyen terme et le crédit-bail.


Les spécificités de l’activité des galeries d’art peuvent justifier des prêts aux modalités atypiques, pour lesquels l’intervention de l’IFCIC déterminera fortement la décision de la banque : ouverture de crédit destinée à refinancer les délais de paiement octroyés aux collectionneurs, à financer le programme de participation de la galerie à des foires de rayonnement national ou international, à palier les besoins nés des délais entre l’acquisition et la revente d’une oeuvre, etc …