Mode : Les jeunes créateurs

 

L’IFCIC accompagne les jeunes créateurs de mode grâce à deux dispositifs complémentaires : un fonds d’avances remboursables et un fonds de garantie dédié.

Fonds d'avances remboursables

Avec le soutien des maisons BALENCIAGA, CHANEL et LOUIS VUITTON ainsi que du Ministère de la Culture et de la Communication, l’IFCIC a constitué un fonds qui a pour objet l’octroi aux jeunes créateurs de mode d’avances remboursables destinées à financer les dépenses de création et de production de leurs collections de vêtements ou d’accessoires créatifs de mode.

Bénéficiaires

Les bénéficiaires sont les jeunes créateurs de mode dont l’entreprise, établie en France, a pour activité principale la création et la production de collections de vêtements ou d’accessoires créatifs de mode.

Les entreprises bénéficiaires doivent avoir été créées depuis plus de deux mais moins de dix années et répondre aux critères de la PME européenne.

Programmes financés

Les avances remboursables sont destinées à financer exclusivement les dépenses de création et de production des collections de vêtements ou d’accessoires créatifs de mode. Toutefois, sur la base d’une analyse au cas par cas, certaines dépenses connexes à la création et à la production des collections et destinées à la mise en valeur de celles-ci dans le cadre de manifestations professionnelles pourront être prises en compte.

L’historique de l’entreprise, le professionnalisme des dirigeants, l’équilibre du plan de financement présenté ainsi que les perspectives d’activité et la viabilité économique globale du projet constitueront des critères essentiels de la décision d’attribution d’une avance.

Les projets requérant l’intervention du fonds d’avances remboursables en complément d’autres sources de financement stables (ex. : crédit bancaire à moyen terme, apports en fonds propres…) pourront bénéficier de conditions d’octroi plus favorables.

Caractéristiques des avances remboursables

Les avances remboursables sont octroyées dans la limite d’un encours maximum de 100 000 euros par entreprise.

Les avances sont remboursables sur une durée comprise entre 12 et 24 mois incluant une éventuelle période de franchise.

Il ne sera demandé aucune garantie mais la mise en place de l’avance pourra être assortie de conditions particulières.

Les avances portent intérêt au taux de 4% l’an.

Procédure de demande

L’instruction des dossiers est assurée par l’IFCIC qui peut souhaiter rencontrer les responsables du projet.

Il est tenu, en tant que de besoin, un minimum de 2 sessions annuelles aux cours desquelles seront examinées les demandes d’avance par un comité d’engagement composé de professionnels et de personnalités qualifiées.

Un nouveau projet ne pourra être présenté par un bénéficiaire avant que la moitié au moins de l’avance précédemment consentie n’ait été remboursée.

Pour en savoir plus :

Fonds de garantie dédié

Afin de faciliter l’accès au crédit bancaire des jeunes créateurs de mode et grâce à un fonds dédié doté par le DEFI (Comité de Développement et de Promotion de l’Habillement), l’IFCIC peut garantir les crédits octroyés par les banques aux jeunes entreprises de création de mode et destinés au financement de leur cycle d’exploitation.

Le taux de garantie peut atteindre 70% pour les crédits jusqu’à 300 000 euros.

Bénéficiaires

Sont éligibles à la garantie de l’IFCIC les entreprises (sociétés ou associations) définies par le DEFI comme des Jeunes Entreprises de Création (JEC) ainsi que les entreprises ayant bénéficié d’une avance remboursable au titre du Fonds d’avances remboursables aux jeunes créateurs de mode géré par l’IFCIC.

Le respect par l’entreprise de ses engagements à l’égard des tiers, notamment des organismes fiscaux et sociaux, ainsi le cas échéant que de ses obligations au regard de la taxe pour le développement des industries de l’habillement, constituent des critères importants d’éligibilité.

Programmes financés

Les concours garantis ont pour objet le financement du cycle d’exploitation des entreprises, notamment le besoin financier issu du délai particulièrement long entre la réception d’une commande, la fabrication, la livraison et le règlement par le client final. Ils peuvent prendre la forme de crédits à moyen terme, d’ouvertures de crédit confirmées ou encore d’engagements par signature.

Caractéristiques de la garantie de l'IFCIC

Le taux de garantie peut atteindre 70% pour les crédits n’excédant pas 300 000 euros. Au-delà, le taux de garantie décroît linéairement, l’intervention en risque de l’IFCIC étant limitée à 210 000 euros.

L’intervention de l’IFCIC est une participation en risque finale sur le montant en principal du crédit. Toutes les sûretés affectées au crédit ainsi garanti bénéficient à l’IFCIC au prorata de sa part de risque.

La banque rémunère la garantie de l’IFCIC par une commission de 1% l’an de l’encours autorisé garanti.

Procédure de demande de garantie

Les dossiers de demande de garantie sont transmis par les établissements prêteurs. Leur instruction est complétée par l’étude d’informations complémentaires délivrées par le jeune créateur de mode (présentation des collections, biographies, press book, réseau de vente…).

Un comité d’experts ad hoc, constitué en accord avec le DEFI, se réunit pour examiner notamment l’éligibilité des dossiers au fonds dédié.

La décision finale est prise à l’issue d’un comité d’engagement bancaire, réuni à l’IFCIC toutes les trois semaines environ.

Pour en savoir plus :