Spectacle vivant

 

L’IFCIC offre sa garantie financière et son expertise aux banques qui apportent leur concours au financement des entreprises du spectacle vivant (théâtres, arts du cirque, spectacles musicaux, autres spectacles, …).

L’intervention de l’IFCIC facilite l’engagement de la banque en faveur de l’entreprise et permet de limiter les cautions personnelles qui sont susceptibles d’être demandées. L'IFCIC peut en outre accompagner l’entrepreneur dans la préparation de son dialogue avec son banquier.

Aux banques, l’IFCIC apporte son expertise du risque spécifique de l’entreprise culturelle. Fort de son expérience sectorielle et, le cas échéant, grâce à ses comités et réseaux d’experts professionnels (Direction générale de la création artistique du Ministère de la Culture et de la Communication, Centre National de la Chanson, des Variétés et du Jazz, Association pour le Soutien du Théâtre Privé, Prodiss, etc.), l’IFCIC peut jouer un rôle d’interface entre les entreprises du spectacle vivant et les banques.

 

La garantie de l'IFCIC représente généralement 50% du montant du crédit et peut atteindre 70% pour les crédits inférieurs à 150-000 euros.

Sont éligibles les concours bancaires – crédit à moyen terme, ouverture de crédit confirmée, crédit-bail, et engagement par signature - répondant à la plupart des besoins financiers de l’entreprise : productions de spectacles, organisation de tournées, acquisition de fonds de commerce, acquisitions immobilières, renforcement du fonds de roulement, création ou rachat d’activité, ingénierie, ...

Pour les opérations de reprise d’un théâtre privé, l’IFCIC dispose d’un dispositif spécifique mis en place en partenariat avec l’ASTP.