Témoignages

Audi'Art

---Nos banques ont effectué les démarches pour obtenir la garantie de l’IFCIC : la documentation à fournir est la documentation traditionnellement requise pour une demande de financement.

Sybille Bernheim, Gérante

 

 

Q. Sybille Bernheim, quelle est l'activité d'Audi’Art-?

R. Audi’Art est une société de doublage et post-synchronisation qui existe depuis 2001. Nous travaillons à la fois avec les grandes chaînes de télé pour le doublage de séries ou de films d’animation, mais aussi pour le cinéma avec UNIVERSAL ou encore MGM.

 

Q. Dans ce cadre, pour quel type de projet l’IFCIC est-il intervenu ?

R. Nous venons de déménager et avons dû supporter d’importants investissements de refonte total des bâtiments que nous allions occuper (insonorisation) et d’équipement de matériels répondant aux attentes de nos clients. C’est alors que nous avons pu bénéficier du soutien de l’IFCIC pour obtenir nos financements.

 

Q. Comment êtes vous entré en relation avec l’IFCIC et en quoi son intervention a-t-elle facilité le succès de votre projet-?

R. Nous avions toujours eu peu recours au crédit. Aussi pour le financement de ce projet important, notre banque, spécialisée dans le secteur audiovisuel, nous a indiqué qu’elle allait probablement solliciter la garantie de l’IFCIC. Nous avons alors été contactés par cet organisme qui nous a même recommandé de nous tourner vers le CNC pour obtenir des subventions complémentaires. Depuis, nous avons eu nos financements et des subventions ! Ce qui, en réduisant notre endettement, nous assure d’être encore plus sereins pour l’avenir !

 

Q. Le soutien de l’IFCIC a t-il été facile à obtenir ?

R. Nos banques ont effectué les démarches pour obtenir la garantie de l’IFCIC et la documentation à fournir est la documentation traditionnellement requise pour une demande de financement. Cela n’a donc pas été un effort supplémentaire pour nous.

 

Q. Depuis la mise en place de votre projet, êtes-vous toujours en contact avec l’IFCIC ?

R. Nous nous entretenons régulièrement avec les équipes de l’IFCIC au téléphone. Leur équipe est venu visiter nos locaux ce qui a été l’occasion de nous rencontrer réellement, nos précédents échanges ayant eu lieu par mail et par téléphone.


Partager