Témoignages

Librairie La Galerne

 

Sans la garantie de l'IFCIC, les banques qui m'ont accompagné n'auraient probablement pas pu me financer à la hauteur de ce que je leur demandais.

Serge Wanstock, Libraire

 

 

Q. Serge Wanstok, pouvez-vous nous présenter la librairie La Galerne-?

R. La librairie La Galerne, fondée en 1982, est la principale librairie du Havre. Occupant 1 300 m², La Galerne figure à la 20ème place du classement des 400 premières librairies de France publié par Livres Hebdo. Travaillant depuis 15 ans à La Galerne, j’ai occupé différentes fonctions avant d’en assurer, ces dernières années, la gestion au quotidien en tant que directeur.

 

Q. Pour quel type de projet l’IFCIC est-il intervenu ?

R. Tout simplement, si l’on peut dire, le rachat de la librairie ! Lorsque les fondateurs ont souhaité céder leur entreprise, ils ont étudié la possibilité d’une transmission en interne, garante de l’indépendance de la librairie et de la continuité de son activité. Compte tenu de mon implication de longue date à leurs côtés, de ma connaissance de la clientèle, de l’équipe, du fonds éditorial, l’idée que je rachète la librairie est apparue comme la solution la plus naturelle.

 

Q. Comment êtes vous entré en relation avec l’IFCIC et en quoi son intervention a-t-elle facilité le succès de votre projet ?

R. Tout l’enjeu, une fois la décision prise d’acter cette transmission, a été de trouver les partenaires me permettant de financer l’opération. C’est alors que les banques ont souhaité rapidement obtenir des garanties et qu’elles m’ont parlé de l’IFCIC. Je suis alors entré en contact avec leurs équipes pour travailler mon plan de financement et mon prévisionnel d’activité. Sans la garantie de l’IFCIC, les banques qui m’ont accompagné n’auraient probablement pas pu me financer à la hauteur de ce que je leur demandais.

 

Q. Le soutien de l’IFCIC a t-il été facile à obtenir ?

R. Le bénéficiaire de la garantie étant mes banques, ce sont elles qui ont monté le dossier de demande de garantie auprès de l’IFCIC. Aussi, les démarches sont simples.

 

Q. Depuis la mise en place de votre projet, êtes-vous toujours en contact avec l’IFCIC ?

R. J’ai,en effet, été en contact au téléphone avec les équipes de l’IFCIC, qui se sont préoccupées de s’assurer que l’opération se déroulait comme prévu. Par ailleurs, nous aurons probablement l’occasion de nous croiser lors du prochain Salon du Livre.

 


Partager